155 rue de Lompret
59130 Lambersart
Téléphone
03 20 22 15 49
Horaires
Lu Ma Je Ven 10h-19h

Une consultation se compose de différentes étapes :


Dans un premier temps je vais être amenée à vous poser de nombreuses questions concernant :

  • le motif de consultation
  • les antécédents : Pour cette rubrique la chronologie est importante pour comprendre les imbrications entre chaque événement.
    • traumatiques (fracture, entorse, accident de voiture…)
    • chirurgicaux  (opérations, coloscopie, fibroscopie…)
    • médicaux (pathologies en cours ou passées, maladies familiales,…)
  • l’état général au moment de la consultation : douleurs et maux divers

 

Dans cette étape, je teste le patient de la tête aux pieds. J’investigue toute la sphère musculo-squelettique (les articulations, les tensions musculaires,…), le viscéral (pulmonaire, cardiaque, digestif, génito-urinaire), le crânien.

 

Après avoir repéré les dysfonctions lors des tests, je fais des liens de cause à effet pour expliquer les blocages.

Par exemple : une personne se présente pour des douleurs au niveau du dos. Pendant les tests je constate que la jambe droite présente des blocages. De plus lors de l’interrogatoire le patient m’a rapporté s’être fait une entorse 3 mois plus tôt.

J’émets donc l’hypothèse que la cause des problèmes de dos est la cheville droite, que le blocage de l’entorse s’est propagé au genou droit, au bassin… en remontant jusqu’au dos où les vertèbres pouvaient être déjà fragilisées par des événements antérieurs.

 

Selon mon hypothèse je corrige les dysfonctions qui sont impliquées dans le motif de consultation.

Il y a plusieurs formes de correction:

  • des techniques articulaires directes (qui font généralement ” craquer “), impressionnantes mais non douloureuses.
  • des techniques articulaires indirectes (où je demande l’aide du patient par sa propre respiration). Ce sont des techniques douces.
  • des techniques viscérales, crâniennes, réflexes….

Il y a énormément de manières de corriger tous ces blocages. L’ostéopathe choisit les techniques à employer selon les contre-indications que présente le patient, l’intensité des blocages, et dans la mesure du possible : l’appréhension du patient vis-à-vis de certaines techniques.

En fin de séance le patient est généralement soulagé cependant des douleurs résiduelles peuvent persister. Que cela ne vous inquiète pas, il faut laisser au corps le temps de réagir par rapport au traitement effectué.

Généralement la douleur disparait au bout de quelques jours (une phase d’aggravation des douleurs est possible avant la diminution définitive).

Durant 3 semaines après le traitement, le corps continue d’intégrer les informations apportées par le traitement mais de façon plus discrète.

Au bout de 3 semaines une nouvelle séance peut être envisagée selon la présence de douleurs résiduelles ou la nécessité de consolider le traitement précédent.

 

Une séance dure en général entre 45 minutes et une heure.

 

Lors de la séance, de nombreuses informations sont données au corps. Il va travailler ces informations durant 3 semaines pour atteindre ensuite un point d’équilibre.

Durant les 3 premiers jours vous ne devrez pas faire de sport, ni porter de charges lourdes. Il peut y avoir une phase avec plus de douleurs au niveau général ou même une aggravation du motif de consultation. Cette phase ne doit excéder plus de quelques jours. Si au bout d’une semaine cela ne se calme pas, n’hésitez pas à me recontacter.