Les réflexes archaïques  sont des mouvements  involontaires  présents chez le nouveau-né. Ils forment le facteur le plus essentiel dans la mise en place de nos comportements, de notre réussite scolaire ainsi que dans notre vie physique, émotionnelle et cognitive. Une fois que ces réflexes ont atteint leurs buts ( apprentissage des mouvements volontaires “de bases”), ils s’intègrent.

La non-intégration d’un réflexe peut être la cause d’un « parasitage » et risque de se manifester quand nous sommes sous stress ou en situation d’apprentissage

C’est à force de pratiquer ces mouvements involontaires réflexes  que nous apprenons à exercer le mouvement qui deviendra alors  volontaire et qui sera alors adapté à l’action à mener avec la bonne mobilisation des groupes musculaires, la bonne intensité, la juste dépense d’énergie…

Tout le monde ! En effet : d’un petit enfant qui présente des difficultés ( ex: retard de la marche, ….) ,  qu’il s’agisse d’un enfant en difficultés scolaires, ou d’un adulte qui souhaite améliorer une problématique particulière ( équilibre, confiance en soi , performance sportive…), tout le monde peut être amené à consulter.

Voici quelques exemples de motifs : Troubles de l’apprentissage ( dyslexie, dysorthographie, …) troubles de l’attention,  hyperactivité, troubles du langage, difficultés pour la tenue du crayon, problèmes de coordination, problèmes d’équilibre, mal des transports, difficultés alimentaires (boulimie, anorexie..) ,  troubles de la posture, instabilité émotionnelle, stress,  difficultés d’adaptation face aux changements, problèmes squelettiques (bras, cou, dos, bassin, jambes,…) soucis émotionnels ( peurs, stress, difficultés de gestion des émotions,…), serrage de dents (clenching), bruxisme ( grincement des dents), …

Le motif de consultation sera étudié. Il y aura alors un interrogatoire sur les antécédents, puis les réflexes seront testés.  Les tests sont des mouvements simples réalisés sans matériel au cabinet et qui permettent de révéler la présence non souhaitée d’un réflexe ou à contrario son absence alors qu’il serait attendu. Après, je sélectionnerai un réflexe à remodeler lors de la séance puis un programme sera expliqué et remis au patient pour pratiquer des petits exercices durant 5 à 10 minutes pas jour durant environ 6 semaines. Au bout de 3 semaines, une séance plus courte sera programmée pour évaluer la maturation du réflexe et peut être effectuer des modifications dans les exercices ( en les complexifiant par exemple).

Quelques exemples de réflexes non intégrés :

Le bagarreur

C’est un inquiet qui cherche à tout contrôler à tout prix et qui en devient brutal. (Réflexe de soutien des mains et RTL)

L’inquiet (stressé, anxieux, peureux)

Il a peur de l’échec et de se tromper. Il ne répond pas aux questions de l’enseignant même si il a la réponse. (Moro)

L’oublieux

Il oublie ses leçons d’un jour à l’autre. La poésie apprise (et connue) la veille au soir est oubliée dès le lendemain matin. L’orthographe d’un mot connue un jour a disparu de son cerveau le jour suivant. Il en va de même pour les tables de multiplication. (RTL, Moro, Pérez)

Le mélangeur

Il a du mal à s’organiser, il inverse les lettres b/d/p/q, « sac » et « cas », ne connaît pas la droite et la gauche et n’arrive pas à suivre des indications pour trouver son chemin. (Moro et RTAC)

Le maladroit (balourd)

Il fait tomber des objets, trébuche, se fait des croches-pieds à lui-même. Dans certains cas il fait rire en faisant passer ses maladresses pour des clowneries. (RTAC et allongement croisé)

Le rêveur (dans les nuages)

Le distrait qui regarde aux alentours mais pas la tâche qu’il est censé accomplir, comme ses devoirs par exemple. (RTL, Pérez, soutien des mains)

L’explosif

Précipité, fonceur, manquant de contrôle. Toujours sur la ligne de départ mais rarement à l’arrivée.(Babinski)

Le briseur de mines de crayons

Appuie tellement fort sur son crayon que la mine se casse. Il appuie fortement sur son stylo au point de transpercer la feuille.(Palmaire , RTAC)

L’agité

Souvent étiqueté à tort d’hyperactif, il se tortille continuellement sur sa chaise, ne tient pas en place, s’affale sur son bureau, enroule ses pieds autour des pieds de sa chaise, se met à genoux sur sa chaise… (Galant, RTSC)

voici ce que peut aider une séance en réflexe archaïque

pour les bébés

  • ne rampe pas , ou mal
  • ne s’assoit pas
  • difficultés pour se retourner
  • se déplace sur les fesses
  • ne se met pas à 4 pattes
  • difficultés pour s’alimenter
  • se déplace sur ” 3 pattes”

  • bébé hypertonique
  • bébé anxieux
  • difficultés pour attraper les objets

pour les enfants

  • n’aime pas le sport
  • problème de posture
  • ne tient pas bien son crayon
  • s’assoit en W , ou sur une jambe pliée
  • trouble de l’élocution
  • anxiété
  • trouble du sommeil
  • troubles “dys” (dyslexie, dyscalculie…)
  • se tient mal à table ou au bureau
  • n’arrive pas à faire du vélo
  • il troue les feuilles avec son crayon
  • trouble de la mémorisation
  • difficultés de coordination ( corde à sauter, marelle…)
  • agitation
  • n’arrive pas à garder la ligne à l’écriture ou à la lecture
  • marche sur la pointe des pieds
  • mauvaise estime de soi
  • troubles de la concentration
  • hypersensibilité émotionnelle
  • se cogne et trébuche souvent

pour les adultes

  • troubles chroniques musculo-squelettiques
  • anxiété
  • manque d’estime de soi
  • déprime
  • amélioration des compétences sportives
  • fatigue chronique
  • problème d’équilibre
  • troubles alimentaires
  • mal des transports
  • hypersensibilité
  • manque d’adaptabilité
  • problème de mâchoire (bruxisme)
Des questions ?
n'hésitez pas à me contacter